Avant de partir

S'informer, se décider, se lancer


Demander conseil... Trouver une solution... Fais ça d'abord, tu verras ensuite... Les bonnes questions...


L'avion était cher et l'ULM ne m'inspirait pas confiance. Alors ? Renoncer à voler ? J'ai demandé conseils à des pilotes d'avion. Je voulais connaître leur parcours et leur avis pour trouver une solution. 

 

Beaucoup m'ont conseillé de voler sur ULM multiaxes. Moins cher, moins contraignant, aussi performant parfois... "Fais ça d'abord, tu verras ensuite. En attendant, tu auras appris à manier un appareil léger, à naviguer et à communiquer. Ta formation ira plus vite si tu décides un jour de passer le PPL."

 

Je me suis laissé tenter. Voici quelques axes de réflexion qui m'ont aidé à me poser les bonnes questions et à me lancer. 


Connaître ses motivations

Vouloir être pilote, mais pilote de quoi ? De ligne ? Du dimanche ? Et voler comment ? De jour ? De nuit ? À vue ? Aux instruments ? Rémunéré ou pas ? Et où ? En local ? À l'étranger ? Pour faire quoi ? Du tourisme ? Des missions ? Et avec qui ? Seul ? En couple ? Avec des amis ? Selon le projet et l'envie, l'ULM multiaxes est peut-être un premier choix suffisant... 



Rentrer par la fenêtre

'Je voulais faire de l'avion, pas de l'ULM multiaxes...' Quelle différence ? Même géométrie, mêmes instruments de base, des performances parfois meilleures, une réglementation moins contraignante et même un parachute. L'ULM peut donner l'impression de ne pas entrer par la grande porte, mais peut au moins permettre de se lancer. Quelle dommage de se priver sur un à-priori...



Les perspectives en avion

Une formation "carrée" et encadrée, une expérience en vol reconnue pour évoluer un jour vers une licence CPL, la possibilité d'emporter plus de 2 passagers, de voler sur des appareils plus puissants, découvrir la voltige pour apprendre à se sortir de situations délicates. Anticiper ces envies peut orienter vos choix.



L'ULM et l'avion : un choix complémentaire


Le matériel

Equipez-vous d'un casque perso : classique, ANR, intra-auriculaire ? Confort, hygiène et disponibilité justifient l'investissement. 

Une sacoche de vol pourra également vous être utile : documentations, cartes aéro et autres planche de vol y trouveront leur place. 

Enfin, pensez à installer une application de suivi de vol comme SD VFR. Vous pourrez y préparer vos nav et récupérer la trace GPS du vol.