Carnet de vol

Saison 11

8 vols Avion - Voltige



Tout en continuant à voler à Cuers (Saison 10), je décide de concrétiser une envie de longue date : pratiquer la voltige. Entre Cannes et Aix, je choisis Aix et débute ma formation FCL.800.


Pourquoi la voltige ?

La voltige est un sport et un état d'esprit. C'est également le meilleure moyen de se perfectionner au pilotage. Voici comment avoir accès à cette pratique et deux raisons de se lancer.



Vol 72 : Découverte

Lors de ce premier vol, mon nouvel instructeur, Benoît, m'a fait découvrir en vol les figures du premier cycle. Une manière d'apprendre à se connaître et de confirmer mon envie d'aller plus loin !



Vol 73 : La boucle

Début de la formation. La boucle, ou looping, est une figure qui nécessite dosage et cadence au niveau du pilotage. C'est également une première confrontation au phénomène des G.



Vol 74 : Le renversement

Le départ est similaire à celui de la boucle mais avec une montée bloquée à la verticale suivie d'un retournement à 180°. La réussite dépend de la compréhension des effets secondaires des commandes.



Vol 76 : Le tonneau

Une des figures les plus complexes à exécuter proprement d'après mon instructeur. La coordination au niveau psychomoteur et la gestion rigoureuse des effets secondaires est déterminante.



Vol 77 : Révisions

Cette séance va me permettre de consolider les 3 figures étudiées jusqu'à aujourd'hui. Un nouvel instructeur m'accompagne pour ce vol, il va m'offrir un éclairage différent et complémentaire très bénéfique.



Vol 80 : Peaufinage

Nouvelle révision et travail sur la gestuelle et les repères pour faire de belles verticales. Découverte également de la vrille.



Vol 82 : Retournements sous 45°

Ces figures basées sur la boucle permettent de diversifier les sorties en effectuant une rotation de 180° en roulis lors de la montée initiale ou de la descente à 45° après la verticale. 



Vol 84 : L'Immelman

Avec l'Immelman, nous cherchons à faire demi-tour en prenant de l'altitude. Contrairement à la boucle, la conduite se fait en pilotant en facteur de charge constant.